Accueil Notre actualité

Actualités

PDF Imprimer Envoyer

Journée internationale des droits des femmes

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Jeudi, 15 Février 2018 13:55

2018 03 10 quest ce quelles veulent encore cidff

2018 03 10 programme quest ce quelles veulent encore cidff

 

PDF Imprimer Envoyer

De l’Indre à l’Inde le cheval aide les autistes

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Jeudi, 15 Février 2018 13:37

Le Calme a tissé un partenariat avec un centre équestre de New Dehli pour promouvoir l’équitation en faveur des jeunes souffrants de troubles autistiques.

Monsieur Cottin vient de faire progresser un intéressant projet en signant un partenariat avec le centre équestre Adagio, de New Delhi (Inde). « Notre expertise dans l’accompagnement des personnes présentant des troubles autistiques ou apparentés, en particulier avec le support des Activités adaptées avec le cheval (AAC) nous permet aujourd’hui, de transmettre nos compétences et nos savoir-faire dans ce domaine », précise M. Cottin.

 2018 02 14 - mas calme partenariat centre equestre inde

A Ardentes, les AAC fonctionnent depuis plusieurs années sous la houlette d’Emmanuelle Olier. Cette dernière, éducatrice d’équitation, experte fédérale en équitation spécialisée pour handicapés, arbitre de compétitions équestres internationales, a fait la connaissance de Prabal Singh, directeur du centre équestre Adagio, lors d’une épreuve en Irlande. « Nous avons discuté de nos expériences professionnelles, ce qui a abouti sur ce projet, précurseur en Inde. Dans ce pays, le cheval n’est pas utilisé comme outil de réponse auprès des personnes en situation de handicap. En France, ce support a fait ses preuves et a démontré tous les nombreux bénéfices que l’on pouvait en tirer. Nous travaillons depuis plus de vingt ans avec la Fédération française d’équitation et d’autres organismes spécialisés. C’est donc une ouverture très intéressante. »

Emmanuelle Olier vient de faire un premier séjour en Inde pour former les enseignants du centre équestre Adagio, rencontrer les jeunes élèves et démarrer les premières séances spécialisées. « L’encadrement est très mobilisé pour ce projet. Les animateurs, sensibilisés au handicap, apprennent vite. Ça a été magique. D’autant que les familles des enfants atteints de troubles autistiques sont associées à ce projet innovant. ».

Prabal Singh a perçu les activités adaptées avec cheval comme un nouveau concept et comme une occasion de proposer de nouvelles réponses dans son centre équestre. Son objectif, à terme, est de les rendre accessibles à un public plus défavorisé.
D’ici début février, Emmanuelle Olier retournera en
Inde pour faire un premier bilan, et aller à la recherche de nouveaux partenaires. Courant 2018, des animateurs indiens viendront à Ardentes, afin de finaliser leur formation « Cheval et handicap ».

« C’est une initiative privée de Prabal Singh, explique Philippe Cottin. Il nous faut trouver des soutiens financiers pour pouvoir maintenir ce partenariat qui est dans sa phase de démarrage. »

 Thierry Maquin

Article tiré de la Nouvelle République du 14 janvier 2018.

 

PDF Imprimer Envoyer

Le CAO à la rencontre d'Argenton

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Mardi, 13 Février 2018 15:58

Vous trouverez, ci-dessous, un article paru dans le bulletin municipal d'Argenton.

2018 02 13 - le cao  la rencontre dargenton

 

PDF Imprimer Envoyer

Centre : Rencontre régionale d’enfants sourds

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Jeudi, 23 Novembre 2017 15:36

Le 31 mai 2017, 36 enfants d’âge primaire, venus de Blois, Bourges, Châteauroux et Tours se rencontraient au zoo de Beauval à l’initiative de leurs éducatrices.

A l’issue de plusieurs rencontres professionnelles inter-SSEFIS organisées par nos services en région Centre, les éducatrices ont proposé une  « rencontre régionale » entre enfants.

En effet, les enfants sourds, chacun dans leurs services, sont toujours dans le même petit cercle relationnel, et peuvent se sentir isolés ou marginalisés. Découvrir qu’il y a d’autres SSEFIS, d’autres sourds, qui sont confrontés au même vécu, peut contribuer à rompre ce sentiment d’isolement, et permettre aux enfants d’élargir la représentation de leur environnement.

Il est apparu indispensable aux éducatrices d’associer à ce projet leurs collègues sourds -professeurs de LSF, ou travailleurs sociaux- porteurs de l’identité et de la culture sourde. Leur rencontre, agissant pour certains comme un déclic, a permis aux professionnels et aux enfants sourds qui ont pu échanger avec eux, de s'approprier davantage le mode gestuel. 

Les hiérarchies ont répondu positivement à ce projet, et ont financé la totalité des entrées et mis à disposition les véhicules des différents services.

Pour favoriser de vrais échanges et alléger l’organisation de la visite, des sous-groupes de 6 enfants inter services ont été formés pour la visite du parc, en fonction des âges, de la maturité et de la langue utilisée prioritairement dans la communication (oral ou LSF). Chaque groupe était encadré au minimum par deux adultes. Le midi tout le monde s’est réuni pour un pique-nique commun tiré du sac.

Les enfants, les éducatrices, et les professionnels sourds sont repartis fatigués, mais enchantés et enrichis de cette rencontre. Dans chaque groupe, les enfants ont pu communiquer, échanger, jouer, avec comme support le cadre magnifique du zoo de Beauval, sous le soleil.

Des photos de chacun ont été échangées de façon à prolonger les échanges sur cette journée avec les enfants dans chaque service.

sortie zoo de beauval

 

PDF Imprimer Envoyer

Tournoi de foot organisé par le CAO

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Lundi, 30 Octobre 2017 14:58

Lors du comité territorial 36, l’organisation d'un tournoi de foot par le CAO avait été évoquée.

L'Esat s'est donc inscrit pour y participer.

Au final, cette journée fut une véritable réussite, dans une très bonne ambiance, riche d'échanges et de rencontres, ainsi que l'occasion d'une rencontre entre les publics des deux établissements.

photo tournoi cao

tournoi cao

 

PDF Imprimer Envoyer

Article sur les intervenants sociaux en police et gendarmerie

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Jeudi, 12 Octobre 2017 15:05

Vous trouverez, ci-dessous, un articule de la République du Centre, en date du 2 octobre dernier, concernant les deux intervenants sociaux en police et gendarmerie.2017 10 12 intervenants sociaux

 

PDF Imprimer Envoyer

Exposition On m'appelle Migrant... Mais je m'appelle... Luel

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Vendredi, 29 Septembre 2017 09:56

L'association Aidaphi a organisé le vernissage de son exposition photographie itinérante le 21 septembre dernier.

Vous trouverez, ci-dessous, un article de la République du Centre sur cette démarche.

article vernissage du  21 09 17 a lhoumeau

 

PDF Imprimer Envoyer

Projet "Les sens de la danse"

Actualités

Écrit par AIDAPHI   

Jeudi, 08 Juin 2017 11:44

Nous avons été sollicités par des professionnels de la scène nationale d’équinoxe afin de collaborer à un projet artistique destiné à des personnes voyantes et à des personnes déficientes visuelles.

Création d'une pièce chorégraphique contemporaine du chorégraphe Jérôme Piatka avec les interprètes voyants et malvoyants issus du département de l'Indre, en collaboration avec Equinoxe scène nationale de Châteauroux pour l'accompagnement artistique et culturel, et le Dispositif Arc-en-Ciel (S.A.A.A.I.S.), service spécialisé dans l’accompagnement des jeunes déficients sensoriels (géré par l’association AIDAPHI).

Ce projet se décline de la manière suivante :

  1. Créer une pièce chorégraphique imaginée par Jérôme Piatka, dansée par des interprètes amateurs handicapés visuels et des personnes valides et organiser une tournée de diffusion.
  2. Concevoir une méthode qui permette de créer, de pratiquer et de transmettre la danse à un groupe d’handicapés visuels. Permettre aux danseurs handicapés visuels d'inventer eux-mêmes leur chorégraphie, et de concevoir leurs propres outils chorégraphiques.
  3. Fédérer la population handicapée visuelle de l’Indre autour d'un projet artistique afin de favoriser leur insertion dans la vie locale, culturelle et sociale grâce à la rencontre avec d’autres danseurs provenant d’horizons différents
  4. Permettre aux jeunes accueillis à Arc-en-Ciel et porteurs d’une déficience:
  •       de rencontrer des personnes nouvelles (danseurs, encadrants…),
  • de découvrir un nouvel environnement (Equinoxe, lieux de répétition…),
  • de s’exprimer grâce à une activité artistique corporelle,      
  • d’être initié à la culture et aux loisirs afin de pouvoir éventuellement y participer ensuite dans le cadre personnel et familial.

 trThierry Rouillaud

Malek Bobée, Delphine Mouchet, V Wavrant

Site Equinoxe Les sens de la danse

Création d'une pièce chorégraphique contemporaine du chorégraphe Jérôme Piatka avec les interprètes voyants et mal voyants issus du département de l'Indre, en collaboration avec Equinoxe scène nationale de Châteauroux pour l'accompagnement artistique et culturel, le dispositif Arc en ciel (SAAAIS), service spécialisé dans l'accompagnement des jeunes déficients sensoriels (géré par l'association AIDAPHI), ainsi que le Festival Handi'férence, événement culturel et sportif dédié aux personnes handicapées qui accueillera les restitutions de l'atelier chorégraphique lors de sa journée-événement du 1er juin 2017.

Génèse du projet

 jpJérôme Piatka, chorégraphe et initiateur du projet

 

Jérôme Piatka, quand il était danseur au Ballet de l'Opéra de Lyon, a interprété une pièce de Boris Charmatz "Otomo" où la vue était altérée par le costume. Très marqué par cette expérience, il a éprouvé le besoin d'aller plus loin dans cette recherche en travaillant directement avec un groupe d'handicapés visuels.

Il s'agit donc au départ d'un questionnement artistique. C'est donc tout naturellement que Jérôme Piatka s'est tourné vers Equinoxe, scène nationale, dont il était déjà partenaire, pour l'accompagner dans la réalisation de ce projet et développer le volet culturel.

Et très vite, la question de la relation avec les handicapés visuels a fait jour, c'est pourquoi l'équipe a interpelé l'association Handi'férence, présidée par Marc Fleuret, figure locale connue pour la défense de la pratique sportive pour les handicapés (directeur technique national à la Fédération Française Handisport de Judo) ; il a mis son expertise du monde du handicap au service du projet, ainsi qu'une proposition (vite acceptée !) d'accueillir la restitution finale du projet dans le cadre du Festival Handi'férence le 1er juin 2017.

Puis l'équipe s'est tournée vers une structure spécialisée et reconnue par l'ARS, l'association AIDAPHI, représentée par le Dispositif Arc en Ciel, qui gère un service dédié aux personnes porteuses d'un handicap visuel et âgées de 0 à 20 ans résidants dans l'Indre.

 equipe 

L'équipe du dispositif Arc en Ciel dédiée au projet entoure le chorégraphe J. Piatka

Le Dispositif Arc en Ciel (SAFEP SAAAIS de Châteauroux) : opérateur spécialisé dans le handicap.

Le SAFEP SAAIS a été créé par arrêté du Préfet de l'Indre le 29 juin 2009. Il est rattaché aujourd'hui au Pôle médico-social Cher/Indre géré par l'association AIDAPHI. Il s'agit d'un service d'aide à domicile qui accueille et accompagne des enfants et des adolescents atteints d'une déficience visuelle, âgés de 0 à 20 ans, demeurant dans le département de l'Indre et scolarisés en milieu ordinaire. Le service accompagne les déficients visuels dans leur quotidien scolaire, familial et social et leur permet également de participer à diverses activités culturelles, artistiques, ludiques, sportives en collectif ou en individuel (en fonction du projet personnalisé de chaque enfant) avec ou sans collaboration avec d'autres partenaires extérieurs.

L'accompagnement personnalisé est proposé par une équipe  pluridisciplinaire (médecins, psychologues, éducatrices, enseignants, psychomotriciennes, etc). Cet accompagnement vise à favoriser l'intégration dans tous les domaines et à réduire le retentissement de la déficience sensorielle sur l'autonomie, la vie quotidienne et les apprentissages. L'ouverture culturelle et la participation à des activités artistiques font partie de ces divers projets proposés par le Dispositif dans le but d'enrichir les connaissances, d'encourager le mélange aux autres, de développer les capacités de création et d'expression artistiques (manuelles, corporelles, etc).

Handi'férence : opérateur spécialisé dans le handicap

L'association Handi'férence a été créée le 10 octobre 2005. Son objectif est de développer la pratique sportive et l'éveil culturel auprès des publics en situation de handicap en organisant des manifestations promotionnelles et des ateliers tout au long de l'année; informer les différents publics handicapés dans le domaine sportif et culturel ; favoriser les rapprochements et échanges entre les personnes handicapées et le grand public.

scene

 

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 5

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 5