Accueil Etablissements & Services Cohésion sociale Maison Relais "Les Cèdres Bleus"

PDF Imprimer Envoyer

Maison Relais "Les Cèdres Bleus"

Retour à la présentation

IDENTIFICATION DE L’ETABLISSEMENT

 

Maison Relais « LES CEDRES BLEUS »
190 route de saint Mesmin
45750 SAINT PRYVE SAINT MESMIN
Tél : 09 70 75 90 19
Fax : 02 30 96 08 08
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Directeur du Pôle étape insertion : Monsieur Emmanuel FARCY
Directeur adjoint :
Monsieur Vincent KAMARA
Cadre de proximité :
Monsieur Christophe REBOULLEAU

 ELEMENTS D’HISTOIRE

Ensemble, HABITAT et HUMANISME Loiret et l’association ETAPE ont porté solidairement la réalisation et la gestion de  Maison Relais « LES CEDRES BLEUS ».

Ce projet, élaboré et construit en partenariat avec Habitat et Humanisme s’est appuyé sur le savoir faire de ces deux associations en la matière. En tant que maître d’ouvrage et porteur de projets sociaux, d’une part, Habitat et Humanisme a construit une solide expérience sur le plan national par la réalisation de nombreuses Maisons Relais existantes et en cours de réalisation. D’autre part, en tant que co-porteur du projet, l’Association l’Etape œuvrait depuis plus de 30 ans dans le secteur de l’hébergement et de la réinsertion sociale sur l’agglomération d’Orléans. Elle a pu acquérir une connaissance des publics et des besoins d’hébergement et d’accompagnement adaptés.

 BENEFICIAIRES

Cette maison relais s’adresse, à des hommes, des femmes seuls ou des couples, qui vivent dans un isolement relationnel et social tout en étant suffisamment autonome, bénéficiant de revenus faibles (revenus inférieurs aux plafonds de la convention APL) et ne relevant ni de CHRS, ni de structures médicales spécialisées, ni de structures médicalisées.

 

La résidence concerne un public présentant un isolement relationnel qu’il soit d’ordre familial, social, psychosocial, économique, lié à un handicap ou à la maladie. Il s’agit notamment d’un public en phase de réinsertion, capable de vivre de façon autonome mais qui a encore besoin d’être soutenu avec une certaine proximité de relation.

Les Résidents :

 
  • Certains arrivent de C.H.R.S.
  • D’autres ont quitté leur propre logement, pour des raisons de solitude si importante qu’ils ont accumulé : problèmes de santé grave, endettement, alcoolisation excessive les mettant en danger ainsi que leur entourage, insalubrité, etc.
  • D’autres encore, n’avaient pas de logement particulier (hôtel, amis, famille, …), mais ne pouvaient accéder à un logement autonome total, en raison de faibles ressources, de problèmes de santé, d’angoisse face à la solitude.
 
 
 

Les problématiques rencontrées :

 

 

 
  • Les addictions  (alcool, toxiques, médicaments, le jeu…).
  • L’argent : endettement, très faible pouvoir d’achat,…
  • La solitude et l’isolement. Les familles sont très peu présentes voire totalement absentes, même si pour certains,  accueillir ses enfants ou un frère, une sœur, un parent, reste un moment précieux dans l’existence.
  • La santé : pathologie physiologique importante, nécessitant traitement lourd, suivi infirmier régulier, suivi médical exigeant… Pour certains, prendre soin de son corps, prendre soin de soi, reste une démarche longue à mettre en place.
 
 
 
 

Du fait de leur parcours chaotique et de leurs problématiques de santé, la majorité des personnes ont besoin de soutien dans leur vie quotidienne à différents niveaux : que ce soit dans l’entretien du logement, des démarches administratives ou budgétaires ou de leur participation à la vie sociale.L’équipe accompagne chacun et s’attache à coordonner les interventions.

Retour en haut

 Mode d’accès

La procédure d'admission débute lorsque la personne demandeuse envoie un dossier, avec ou sans l’aide d’un partenaire, de demande d’admission à la Maison Relais. S'il n’y a pas de contradictions avec les critères énoncés précédemment, l’équipe de la Maison Relais lui propose un rendez-vous pour un entretien et une visite des locaux. Lors de cet entretien, le fonctionnement, les valeurs et objectifs de la Maison Relais lui sont présentés.

Les demandes sont étudiées par une commission d’admission en fonction de la disponibilité des logements. Les admissions s’effectuent en lien avec le SIAO.

Si la personne est admise par la Commission, la Maison Relais conviendra avec elle, suivant ses disponibilités et les siennes, d’un RDV afin de signer le règlement de fonctionnement, le contrat de sous-location, faire l’état des lieux et inventaire du logement, encaisser son dépôt de garantie ainsi que lui remettre la Charte des droits et libertés et le livret d’accueil. Tout cela afin qu’à la lecture et aux explications de tous ces écrits, la personne adhère et soit d’accord pour s’engager à respecter ces textes.

PRESENTATION DE LA «MISSION»

 Cadre  juridique

La Maison Relais « LES CEDRES BLEUS »de l’Aidaphi est régie par différents textes législatifs codifiés dans le Code de l’Action Sociale et des Familles et dans le Code de la Construction et de l’Habitation, ainsi que par les textes suivants :

  • Circulaire n°2002/595 du 10 décembre 2002 relative aux maisons relais et l’instruction complémentaire à la circulaire du 11 Mars 2003,
  • Lettre d'instruction DGAS/DGUHC du 3 février 2004,
  • Décrets n° 94-1128, 94-1129 et 94-1130 du 23 décembre 1994 modifiant les articles R. 331-1, R. 351-55 et R.353-165-1 à 165-12 du Code de la Construction et de l’Habitation,
  • Note d’information N°DGAS/DGUHC/PIA/IUH1/2005/189 du 13 avril 2005,
  • Loi n° 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale,
  • Circulaire DGAS/DGALN/n°/2008/248 du 27 août 2008 relative à la création de maisons relais.

Les interventions proposées

  • Présence quotidienne d’un travailleur social qui anime et régule la vie quotidienne afin de développer les liens avec l’environnement local.
  • Habitat et Humanisme, en plus de son implication dans les procédures d'accueil, anime, par des actions concertées avec l'Aidaphi, les activités de la maison-relais.

Plusieurs types d'actions et d'activités sont proposés :

  • Prendre soin de sa santé, de soi : un partenariat s’est constitué de fait, avec les infirmières libérales du secteur, le cabinet médical, les urgences, les pompiers, les ambulances, etc.
  • Se nourrir, se faire à manger… Retrouver un certain plaisir à cuisiner chez soi, pour soi et pour les autres. Des animations autour de la cuisine sont proposées chaque semaine  avec les petits-déjeuners du mardi et du vendredi, un repas conçu et partagé chaque semaine et des réalisations autour d’un thème ou d’un anniversaire.
  • Etre en relation avec les autres : faire sa place quand on arrive, accueillir la différence de l’autre, sa « faiblesse », son tempérament, être en relation au quotidien, se respecter dans sa différence, faire des projets ensemble (le jardin, le poulailler, des visites, des piques-niques, l’entretien des locaux et des extérieurs, des spectacles,...), etc.
 

Les moyens en personnel et les équipements

  • Chef de service
  • 2 travailleurs sociaux
  • Intervention d’agents techniques du pôle insertion pour les menus travaux.
  • Salle commune pour activités et temps collectifs
  • Tisanerie pour repas collectifs et animation cuisine
  • Salles d'entretien
  • Buanderie gratuite
  • Garage à vélos et atelier
  • Grand parc arboré
  • 17 studios et 4 duplex
  • Véhicules pour les accompagnements et sorties.

FINANCEMENT

  • Etat
  • Conseil Général.

Retour en haut