Accueil Etablissements & Services Sanitaire SAFT d'Orléans

PDF Imprimer Envoyer

SAFT d'Orléans

Retour à la présentation

  IDENTIFICATION DU SERVICE

SAFT : Service d’Accueil Familial Thérapeutique Chevaldonné
3 rue Druffin
45000 ORLEANS
Tél : 02 38 54 72 95
Fax : 02.38.54.72.94
Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Directeur : Monsieur Paul-Albert RUDELLE

 

 ELEMENTS D'HISTOIRE

 

Le SAFT est ouvert depuis le 1er juillet 2003 et est annexé à l’hôpital de jour Chevaldonné. Il est né suite au constat fait par les soignants de l’hôpital de jour  de l'absence d'une structure de soins à temps complet en pédopsychiatrie dans le Loiret depuis la fermeture des lits au CH Daumezon dans les années 80 et de la nécessité dans certaines situations de séparer physiquement un enfant de son milieu familial pour entamer des soins visant une séparation psychique. Le projet finalisé a été agréé par la Commission Exécutive de l’ARH du Centre le 12 septembre 2002. La reconnaissance des  besoins et de la cohérence de la réponse proposée s’est traduite par la demande pressante de l’ARH d’ouvrir ce service dès l’année suivant cet avis.

BENEFICIAIRES

 

[Retour en haut]

 

Des enfants des deux sexes dont les parents résident  dans le Loiret,  souffrant d’une pathologie psychiatrique se déclinant de façon importante par des dysfonctionnements du lien «parents-enfants», qui, au moment de l’admission, ont de 3 à 12 ans mais dont l’accueil peut être maintenu jusqu’à 18 ans si indiqué.

Les enfants pour lesquels l'indication d'AFT est envisagée souffrent tous de perturbations psychiques graves mais le diagnostic de séparation et d'accueil thérapeutique en famille s'appuie sur des signes de pathologie du lien parents/enfant : distorsion précoce des interrelations, carences, interactions paradoxales, fusion destructrice, individuation impossible...
 

Ce Service d'AFT s'adresse à des enfants pris en charge :

  • en Hôpital de Jour,
  • en structures médico-éducatives (IME; Jardin d'Enfants Spécialisé),
  • suivis en CMPP ou CMP,
  • mais aussi à des enfants très carencés de parents très perturbés, malades mentaux, etc.

 Mode d’accès

 

La demande de prise en charge doit être faite par les parents ou les représentants légaux de l’enfant, directement auprès du Service.  L’admission est prononcée par le médecin du Saft et confirmée administrativement par le directeur.

L'admission d'un enfant nécessite une prise en charge délivrée par le centre de Sécurité Sociale de ses parents. Ceux-ci doivent obligatoirement être en possession d'une carte d'assuré(e) social(e) en cours de validité, sur laquelle est inscrit l’enfant. L'admission définitive nécessitera impérativement une prise en charge à 100 % délivrée par la Caisse Pivot d'Assurance Maladie du Loiret, après une demande dûment motivée adressée à la caisse par le médecin du Saft.
 

Pendant leur hospitalisation, l'Assurance Maladie sera régulièrement informée par l'établissement des jours de présence des enfants.

PRESENTATION DE LA MISSION

 

[Retour en haut]

 Cadre juridique

 

Annexé à l’hôpital de jour Chevaldonné

Délibération n° 02-09-07 de la Commission Exécutive de l’ARH du Centre en date du 12 septembre 2002 accordant l’autorisation de créer un service de 14 places d’Accueil Familial Thérapeutique portant la capacité de l’hôpital de jour Chevaldonné à 47 places en psychiatrie infanto-juvénile
 

Capacité : 47 places composées comme suit : 33 places d’Hospitalisation de jour et 14 places d’Accueil Familial Thérapeutique.

 Les interventions proposées


Le SAFT s’inscrit dans le champ de la pédopsychiatrie et s’appuie sur une mise à distance d’un enfant de ses parents dans la réalité et vise à soigner les dysfonctionnements de la parentalité. Le SAFT propose selon les indications et en articulation avec le projet de soin de l'enfant,  des AFT (Accueil Familial Thérapeutique)  de longue durée, de courte durée ou à temps partiel. Un contrat d'accueil et de soin, entre la famille d'accueil et le SAFT, sera établi pour chaque enfant et précisera les modalités d'accueil :

a) de Longue Durée

Pour les situations où la séparation d'avec la famille naturelle s'avère devoir se maintenir sur le long terme. L'enfant doit savoir qu'il pourra prendre le temps qui lui sera nécessaire pour faire ce laborieux travail d'attachement à sa famille d'accueil, d'élaboration de sa place "dans" deux familles et non pas "entre", de construction psychique, de séparation symbolique structurante.

b) de Courte Durée

Quelques mois dans l'année, répétitions de séjours de quelques semaines. Cette modalité d'accueil s'articule autour de la réponse à des besoins ponctuels, conjoncturels :

  • permettre à la famille de souffler, de « survivre ».
  • créer un rythme dynamisant de va et vient entre famille naturelle, famille d'accueil, institution et visant à réduire les effets chronicisants de la maladie.
  • répondre à une crise familiale aiguë.
  • travailler une séparation en vue d'une orientation,...

Une répétition de séjours en famille constitue une prévention des crises, produit un effet d'apaisement des angoisses, une relance du désir tant chez les enfants que chez les parents, un levier à l'accroche du soin jusque là entravé. L'AFT de courte durée peut être un outil d'observation de la pathologie familiale sans être réduit au diagnostic de la nécessité ou non d'un accueil familial thérapeutique.

c) à Temps Partiel :

Cette modalité d'AFT très souple (quelques jours par semaine, le week-end, quelques heures dans la journée) permet aux parents de continuer d'assumer les fonctions parentales dont ils sont capables. Certains parents ne peuvent être parents qu'à temps partiel.

C'est aussi une formule qui permet de partager  le lourd fardeau que représente la prise en charge quotidienne d'un enfant autiste ou psychotique. C'est une prévention à l'épuisement parental.


Les Outils Soignants

Le soin psychiatrique de l'enfant et de la problématique familiale s'articule autour de deux pôles essentiels : la famille d'accueil et l'équipe pluridisciplinaire.

a) L'Accueil en Famille

Cette famille d'accueil sera constituée d'une assistante maternelle, de son conjoint et de leurs enfants voire éventuellement d'un autre enfant accueilli par le SAFT.

La famille d'accueil ne soigne pas les troubles de l'enfant, elle les reçoit, les contient, elle est surface de projection. Pour l'enfant, le cadre familial est facile à repérer, contenant, continu, clairement bisexué. L'enfant est face à un couple, situé à sa place d'enfant ce qui favorise le jeu des identifications structurantes. La famille est organisée sous le primat de l'Oedipe et des interdits fondamentaux. Elle assure le "holding" de l'enfant  dans un partage de vie solide et souple. L'enfant va y rencontrer de nouvelles modalités relationnelles, tisser de nouveaux liens, s'identifier, se faire une place, s'interroger sur son histoire.

L'équipe du SAFT entourera ces familles d'un dispositif soutenu d'accompagnement et d'élaboration psychique. Ce travail d'élaboration a pour but d'être garant des conditions d'accueil de l'enfant, du respect du contrat et intervient dans l'évaluation des enjeux de l'accueil pour l'enfant et sa famille. Ce travail d'attachement avec sa famille d'accueil est fondamental pour qu'il trouve sécurité et confiance mais aussi parce que c'est dans ce lien parfois tumultueux mais solide que l'enfant exprimera sa souffrance, ses angoisses, ses désirs,... et qu'il opérera le remaniement affectif nécessaire à son individuation et à la construction de son identité. Il pourra ainsi transposer dans sa famille naturelle ces nouvelles modalités relationnelles moins pathologiques, plus solides.

b) L'Equipe Soignante du SAFT

Les différents professionnels composant cette équipe psychiatrique sont inscrits dans des champs variés tels que le médical, le social, l'éducatif, le psychologique. Chacun avec son regard, sa sensibilité, sa formation spécifique concourt à la mise en œuvre d'une clinique particulière de l'AFT : écoute, observation, contenance, mise en sens, élaboration, formulation.

Ce travail clinique s'effectue sous des formes variées. L'équipe pluridisciplinaire travaille simultanément :

  • avec l'enfant :
    • consultations psychiatriques régulières
    • accompagnement des rencontres entre enfant et parents assuré par deux soignants : un référent de l'enfant et un référent des parents
    • accompagnement de l'enfant dans les démarches le concernant par un soignant référent.
  • avec la famille naturelle :
    • entretiens réguliers avec le psychologue pour les parents
    • sur indications, travail mère/enfant assuré par deux soignants.

Une Convention sera établie entre la famille naturelle et le SAFT.

  • avec la famille d'accueil :
    • visites hebdomadaires au domicile de l'assistante maternelle en présence ou non de l'enfant, assurées par un soignant référent (assistant social, éducateur ou infirmier)
    • entretiens réguliers du couple d'accueil avec le psychiatre
    • réunions régulières des familles d'accueil animées par un psychologue et un soignant (mise en commun des ressentis, des observations, élaboration, apports théoriques par le psychologue sur la psychopathologie de l'enfant et la problématique de l'enfant accueilli).

Un Contrat d'Accueil sera établi entre la famille d'accueil et le SAFT. Si le travail d'AFT se doit d'être contenant, il est cependant souhaitable que les actes soignants soient clairement différenciés afin de prévenir toute confusion. Les psychothérapies de l'enfant et des parents, quand c'est nécessaire, se font dans un autre lieu, le SAFT réservant son suivi prioritairement aux questions du lien, de la parentalité, à leurs pathologies et leurs tentatives de restauration.

c) Le Dispositif Institutionnel

Un travail important d'élaboration interne à partir du matériel clinique est mené par l'équipe sous la responsabilité médicale du psychiatre du SAFT :

  • régulations assurées par le psychologue après les visites à domicile  et les entretiens
  • réunions de synthèse internes  fréquentes où seront évalués les effets de l'accueil
  • réunions de synthèses avec les différents partenaires
  • travail inter institutionnel
  • réunions théorico-pratiques

Travail complété par un dispositif de formation continue individuel et collectif renforcé.

 Les moyens en personnel et en équipements


Sous la responsabilité médicale du médecin et administrative du directeur, l’accueil familial est assuré par des assistantes familiales et le suivi thérapeutique de ces placements par une équipe pluridisciplinaire.

L’équipe est composée de :

  • 1 médecin psychiatre à ¼ temps ;
  • 1 chef de service à plein temps ;
  • 1 psychologue à mi temps ;
  • 1 assistante sociale à mi temps ;
  • 6 assistantes familiales pour 8 enfants soignés.

 

FINANCEMENT

[Retour en haut]

L’Agence Régionale de Santé de la région Centre assure le contrôle et la tarification de L’Hôpital de jour P. Chevaldonné auquel est annexé le Saft sous forme de Dotation Annuelle de Financement (DAF). Le financement est assuré par les caisses d’Assurance maladie auxquelles les parents sont affiliés.

Une même dotation est affectée annuellement à l'Institution Chevaldonné  pour le fonctionnement de ses deux services :

  • un Service d'hospitalisation de jour, service ouvert le 2 mars 1971
  • un Service d'Accueil Familial Thérapeutique, service ouvert le 1er juillet 2003.