Accueil Etablissements & Services Médico-social ITEP-CEP de Pithiviers

PDF Imprimer Envoyer

ITEP-CEP de Pithiviers

Retour à la présentation

 

 IDENTIFICATION DE L'ETABLISSEMENT

ITEP CEP : Institut Thérapeutique Educatif  - Centre Educatif et Professionnel
13 / 15 boulevard Pasteur
BP 502
45305 PITHIVIERS CEDEX
Tél. 02 38 30 26 71
Fax : 02 38 30 81 07

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Directeur de pôle : Monsieur Christophe BUISSON

 ELEMENTS D'HISTOIRE

 

Dès 1885, un orphelinat est installé sur le site de Pithiviers, boulevard Pasteur. En 1952, l’orphelinat, qui est devenu entre temps le centre régional de rééducation ménagère et rurale (CRRMR), reçoit l’autorisation d’admettre des pupilles de l’état. Il deviendra le Centre Educatif et Professionnel en 1972.

Le passage en CROSS en 1997 donne l’autorisation au CEP d’être reconnu comme Institut de Rééducation (IR). D'IR, il devient ITEP (Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique), suite à la parution du décret du 6 janvier 2005.

Depuis 2004, l'établissement, d’une capacité de 40 places, accueille des jeunes du département.

BENEFICIAIRES

[Remonter en haut]

 Personnes concernées

 

Des enfants, des adolescents et des jeunes adultes des deux sexes, âgés de 6 à 20 ans, bénéficiant d’une notification d’orientation prononcée par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). Ils présentent des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment les troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.

1) La loi 2002-2 rénovant l’action sociale et médico-sociale. Ses dispositions concernent les ITEP. Elle pose le principe de l’affirmation et de la promotion du droit des usagers. Le législateur affirme la nécessité de la prévention de la maltraitance. Il est annoncé l’intégration forte des familles ou des représentants légaux dans la négociation des projets personnalisés des personnes accueillies. Enfin, il est recommandé une ouverture des établissements aux différents partenaires.

2) Le décret du 6 janvier 2005, texte qui fonde les ITEP. Dans  l’article D312-59-1, il définit le public accueilli dans les établissements à partir de deux notions importantes :

  • Primauté aux troubles psychologiques, les troubles de comportement sont des conséquences ;
  • Repérage d’un processus handicapant dans lequel est pris ce public et donc la possibilité de poser comme possible la réversibilité de celui-ci.

3)  La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle créé la Maison Départementale des Personnes Handicapées(MDPH). La loi fait évoluer la logique d’assistance vers celle du droit et de l’égalité des chances de la personne handicapée. Plusieurs concepts émergent de ce texte dont la reconnaissance du handicap psychique.

 PRESENTATION DE LA MISSION

[Remonter en haut]

La prise en charge institutionnelle définit les moyens thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques conjugués qui restaurent les compétences des jeunes et leurs potentialités, pour favoriser le développement de leur personnalité, rétablir le lien avec leur environnement et leur participation à la vie en société.

L’action des ITEP repose sur la conjugaison d’actions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques, réalisées en partenariat avec la psychiatrie de secteur, les services et établissements de l’Education Nationale et, le cas échéant, avec l’ASE et la PJJ. Toutes ces actions sont conduites dans une démarche de transversalité d’appréciation des situations et de construction d’interventions diversifiées, modulables et évolutives. L’accompagnement peut se faire à temps complet ou à temps partiel, en internat ou en semi-internat, en externat.

 Les interventions proposées

L’intervention est conduite, sous la responsabilité du directeur, par une équipe pluridisciplinaire composée d'un directeur, de deux chefs de service, d'un directeur pédagogique, d'un secrétariat et d'agents de service généraux.

Une équipe pluridisciplinaire organisée en trois pôles :

  • Le pôle thérapeutique :
    • 1 médecin psychiatre
    •  2 psychologues
    • 1 infirmière

Un médecin généraliste est attaché à l’établissement.

  • Le pôle éducatif :
    • 13 éducateurs(trices) spécialisés (es) répartis sur les 4 groupes de vie
    •  2 surveillants de nuit
  • Le pôle pédagogique ou unité d’enseignement :
    • 3 enseignants sont mis à disposition par l’Education Nationale
    •  5 éducateurs(trices) techniques, salariés (es) de l’établissement, dont 1 éducateur sportif.

 FINANCEMENT

[Remonter en haut]

L’ITEP est financé par l'assurance maladie. Le budget annuel est arrêté et contrôlé par l'ARS Centre Val de Loire (dotation globale).